« Voilà voilà » ou 25 Heures de la Bande Dessinée

J'ai découvert la Bande Dessinée franco-belge avec "Les Aventures de Tintin", je sais, je ne suis pas la seule. La bande dessinée c'est un bon moyen de s'exprimer, de montrer nos émotions, notre vision du monde et des relations. On m'a toujours posé la question de savoir si je voulais réaliser de la bande dessinée. Bon, je ne sais pas. Peut être, un jour, qui sais.

Il y a trente jours, avec Benedyct, nous avons relevé un défi. Le défi des 25 heure de la bande dessinnée. Pour moi, ainsi que pour Benedyct c'était la toute première expérience d’écriture et de dessin de bande dessinée. Avec les super-pouvoirs de Benedyct en matière de scénarisation nous avons assez vite écrit la trame principale. Pour le dessin cela a pris un peu plus de temps. Moi, qui cherche toujours le perfectionnisme, je me suis retrouvée à dessiner très vite, sans donner trop d'importance aux détails, mais avec l'idée que ce soit lisible et compréhensible.

Et voilà ce que cela a donné avec le thème de "Propagande" et la contrainte "La mise en abîme" :

Leave a Comment